Honoré de Balzac

“Le comptoir d’un café est le … parlement du peuple”